Nos gestes et actionspublié le 17 janvier 2011

premiers indicateurs après analyse des collectes carbone

Chargée du suivi du programme évaluation carbone mené par l’association  baie de somme-zérocarbone; Anna Balez, du bureau de conseil en stratégie climatique et développement durable FACTOR X , a traité plus de la moitié des collectes carbone des professionnels du tourisme  participant au programme évaluation carbone.

les campings :Le ridin,les aubepines.- le restaurant au velocipede – les gîtes vue sur baie, la grange du moulin  – les chambres d’hôtes les mazures, la maison bleue, l’usage du monde – la résidence de tourisme le domaine du val – les prestataires d’activités nature: promenade en baie, le centre équestre Henson, l’herbarium, – les commerçants: caseus, la sardine – le producteur: l’escargotière ainsi que le comité du tourisme de la Somme, sont les premiers à avoir rendu leurs données dans le collecte carbone.

Factor X a proposé pour la première phase du programme: un questionnaire spécifique pour chaque corps de métier afin de réunir les données nécessaire  à  l’évaluation  des émissions carbone  de chacun des participants.

Sans oublier l’assistance et l’ écoute accordées à chacun des  participants : Nous avons été jusqu’à traduire en anglais le collecte carbone pour un participant anglophone, nous raconte Anna Balez,  plus qu’un calculateur d‘émissions de co2;  nous travaillons dans le dialogue . La  proximité amenant certains participants  à nous pousser  à aller encore plus loin dans les postes à traiter, l’analyse n’en est que plus fine et précise!

Dans la seconde phase, les résultats individuels,  conseils et solutions bas carbone  seront proposés  pour réduire les émissions de CO2 liées  à l’ activité de chaque participant , rappelons aussi que l’ensemble des évaluations carbone permettra d’établir une  évaluation de l’empreinte carbone de l’activité touristique en baie de Somme.

les chiffres sont révélateurs, il faudra bien sûr attendre d’analyser tous les collectes carbone mais certains signes démontrent une grande homogénéité dans les  émissions de CO2 ,  c’est la preuve d’une grande transparence des données collectées souligne Anna Balez

Il était crucial, explique Frédéric Chomé directeur de Factor x d’obtenir  des données fiables pour pouvoir établir une empreinte écologique crédible sur l’activité touristique de la baie Somme.

Les premières analyses révèlent  que les participants  membres de l’association ont une vraie conscience éco- responsable ; notamment dans le secteur des achats ; interrogés sur la provenance de leurs produits, les confitures maisons, les produits locaux, les fournisseurs locaux.. .sont des facteurs positifs!

Sans nul doute  que les participants ne se contenteront pas du simple constat de l’analyse. Début février commencera la seconde phase  du programme, les participants  s’engageront à réduire leurs émissions de CO2 , nous les aiderons à trouver des solutions s’accordent à dire les experts de FactorX.

» publié par :

Laisser un commentaire