Nos gestes et actionsInfospublié le 27 mai 2014

Dans le panier du ramasseur de végétaux marins de la Baie de Somme

toutes sont des plantes riches en iode,

en sels minéraux, en oligoéléments et en vitamines ; elles

apportent de nombreux bienfaits pour la santé !

La « passe-pierre » (la salicornia fragilis, la meilleure de la famille) est récoltée de la fin mai au début septembre par les 140 ramasseurs de salicornes professionnels réunis en association, sur les 300 hectares de concession dont ils disposent sur le domaine public maritime (concession unique en France).  Pleine de vitamines, d’oligoéléments, c’est la plante emblématique de la Baie de Somme (80 à 90% de la production nationale).

Le « pompon » (c’est le nom que lui donne les pêcheurs à pied ; Suaeda maritima en latin) est une savoureuse plante maritime de la Baie de Somme. Peu connue jusqu’à présent, c’est la « petite dernière » du panier des  « ramasseurs » professionnels de l’estuaire, promise à un bel avenir grâce notamment aux chefs de restaurant qui en font désormais apprécier les saveurs  à la  table des bons produits du terroir.

L’aster maritime. Les pêcheurs picards l’appellent « la feuille ». On le nomme aussi  « oreille de cochon » et dans l’oreille de cochon, tout est bon… Plante très présente en Baie de Somme, elle est de plus en plus connue et appréciée. Comme pour la salicorne, elle s’exporte bien, notamment aux Pays Bas. Nos voisins européen en  raffolent depuis toujours, et même si elle est présente chez eux, ils  ont choisi la « feuille de la Baie » pour son gout incomparable.

» publié par :

Laisser un commentaire